Featured

Mais au fait, les cheveux, comment ça pousse?

By Black & Curly lundi, janvier 26, 2015 1

Dans mes précédents posts, j’ai essayé d’expliquer qu’il existait différents moyens de favoriser la pousse et de réduire la casse des cheveux

http://blackandcurly.com/5-etapes-pour-retrouver-des-cheveux-en-bonne-sante-et-qui-poussent/

http://blackandcurly.com/nourrir-ses-cheveux-de-linterieur/

 

Mais au-delà de tous les efforts que nous pouvons faire pour entretenir nos magnifiques cheveux, ces derniers obéissent à une mécanique bien réglée.

 

Si cette mécanique est la même pour tout le monde, il existe quelques variantes qui font la différence. Ces variantes expliquent que certaines personnes aient plus de facilité que d’autres à avoir des cheveux longs…

 

Une mécanique en 3 phases

 

C’est lors de la 1ère phase, que l’on appelle la phase anagène, que nos cheveux poussent. La durée de cette phase est génétiquement prédéterminée. Pour certains, cette phase ne dure qu’1 an tandis que pour d’autres, plus chanceux, elle pourra atteindre 10 ans ! Cela explique donc en partie pourquoi certaines de vos amies, sans trop d’efforts, arrivent à avoir des cheveux beaucoup plus longs que vous. Et oui, la vie est parfois injuste ;-( !

En moyenne, la phase anagène varie entre 4 et 7 ans et concerne 88% de nos cheveux.

 

Nos cheveux passent ensuite dans une phase de repos au cours de laquelle ils se préparent à tomber. Cela concerne 1% de notre chevelure. Lors de cette phase, ces cheveux ne poussent plus. Cette phase dite « catagène » dure entre 2 et 4 semaines.

 

Et puis c’est la fin, snif… 11% de nos cheveux entrent ensuite dans la phase télogène et chutent! C’est ce qui explique que nous perdions chaque jour plusieurs dizaines de cheveux. Mais pas d’inquiétude, il s’agit d’un phénomène naturel qui permet de laisser place à de nouveaux cheveux ! Eh oui, cette petite mécanique en 3 phases se répète tout au long de notre vie.

 

Conclusions :

 

  • la longueur maximale que peuvent atteindre nos cheveux est génétiquement prédéterminée.  

 

  • Il faut chouchouter ses cheveux et réduire les risques de casse pour pouvoir espérer atteindre un jour cette longueur maximale. On garde en tête que le cheveu afro pousse plus lentement que les cheveux caucasiens et asiatiques avec une croissance inférieure à 0,9 cm par mois.

 

  • Pour optimiser sa phase de pousse, on pense à nourrir ses cheveux, de l’extérieur mais aussi de l’intérieur, y compris avec des compléments alimentaires.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *